Les débuts d'un camp de grande envergure


C’est lundi matin que sont arrivés petit à petit les 575 participants du camp cantonal des Scouts neuchâtelois nommé WØDEN.

Par ici et là, un groupe de louveteaux recherchant leurs sacs, un autre d’éclaireurs boutonnant des carrés militaires pour leur futurs sarrasines, bipans et autres cuisines et réfectoires.

Suite aux arrivées de dizaines de cyclistes, à bout de souffle pour certains, le terrain se retrouve assez vite tapissé de vélos, qui trouvent alors leurs place dans les parkings.

Tantôt deux picos réapprovisionnent les toilettes en rouleaux de papier, tantôt un autre petit groupe creusent des trous pour monter la structure de base de leur projet de plateforme, rêvant d’avance des siestes qu’ils pourront faire dans les hamacs qui viendront se greffer sous la structure.

De fil en aiguille, des dizaines de tentes apparaissent telles des champignons sur tout le terrain.

La maîtrise de camp qui court sur tout le terrain pour accueillir les participants, mettre en place les dernières infrastructures, finir les dernières préparations, etc.

Tout ce fourmillement nous démontre que le camp a désormais bien commencé.